ArtCOP21

Nouvelles

Atelier COAL aux assises du vivant 2015 de l’UNESCO

4 Feb 2015

Atelier COAL aux assises du vivant 2015 de l’UNESCO

9 et 10 Février 2015

L’UNESCO invite COAL à porter la voix des artistes lors des 3ème Assises du Vivant, les 9 et 10 février 2015.  Thierry Boutonnier, Benoit Mangin d’Art Orienté Objet, et Naziha Mestaoui viendront présenter leurs travaux artistiques sur la biodiversité et le climat lors d’un atelier de co-création animé par COAL, le mardi 10 février de 9h à 11h. COAL invite également l’artiste botaniste Liliana Motta à intervenir dans l’atelier consacré aux humanités environnementales le lundi 9 février à 14h. Ces rencontres donnent le coup d’envoi d’ArtCOP21, l’Agenda Culturel Paris Climat 2015 orchestré par COAL et Cape Farewell.

Les Assises du Vivant 2015

Les Assises du vivant 2015 se situent parmi les premiers rendez-vous qui prépareront la Conférence des Parties de Paris (COP 21). Ces rencontres souhaitent ouvrir le débat et stimuler les échanges avec toutes les parties prenantes des enjeux climat et biodiversité à quelques mois d’une rencontre mondiale et cruciale. Au-delà des plénières de rencontre et d’information riches en contenu, des ateliers auront lieu sur chaque thématique ; pour aller plus loin dans l’expression scientifique et la synthèse pour l’action, mais aussi pour permettre la rencontre et l’expression d’acteurs innovants, pionniers des enjeux scientifiques, réglementaires et entrepreneuriaux sur le changement climatique et ses impacts environnementaux et sociaux.

La place sera faite au dialogue intergénérationnel et à la co-création au service de l’action

Les Assises du Vivant 2015 se veulent une continuité des dialogues initiés précédemment, à l’occasion des Assises du Vivant organisées en 2012 et en 2013[1]un débat franc et ouvert entre des acteurs et des intervenants d’horizons différents et variés, unis par le désir d’échanger et la volonté de dépasser les obstacles et les impossibilités – réels ou perçus – autour du changement climatique et de ses interactions avec la biodiversité.

Une rencontre de dialogues et d’échanges pour préparer un évènement fondamental

Les Assises du Vivant 2015 réuniront des scientifiques, des acteurs de la société civile, des citoyens responsables et engagés, des jeunes, des entrepreneurs, des artistes … qui discuteront sur les liens entre biodiversité et changement climatique, à la veille de la réunion de la Conférence des Parties sur le changement climatique qui aura lieu à Paris en décembre 2015.

Un regard nouveau et plein d’espoir sur le changement climatique

Face aux signaux alarmants, relayés par la communauté scientifique, diffusés parfois de manière catastrophiste par certains, est-il possible de garder espoir et de se mobiliser pour co-construire, co-rêver d’autres possibles ? Serions-nous condamnés à l’impuissance face aux catastrophes annoncées ? Refusant cette impasse, nous souhaitons montrer que la dureté des faits, établis avec toute la rigueur scientifique nécessaire, n’interdit pas, bien au contraire, de mobiliser nos énergies, notre créativité et notre volonté pour reprendre en main notre destinée commune. Car si le deuil de nos illusions est une étape nécessaire avant d’aller plus loin, s’il est indispensable d’accepter les faits et leurs implications, il est encore possible de surmonter le sentiment d’impuissance, de dépasser les impossibilités, pour rêver et créer des futurs possibles et souhaitables.

Une valorisation des initiatives innovantes et des solutions pour l’avenir

Partout dans le monde, des initiatives émergent, qui démontrent qu’il est déjà possible de vivre en respectant le rythme de renouvellement des écosystèmes, que l’utilisation de la biodiversité n’est pas incompatible avec sa conservation. Loin d’être des exemples isolés et anecdotiques, ces actions et initiatives de transformation sociale mobilisent des millions de personnes et touchent tous les secteurs de l’économie mondiale. Comment peut-on s’inspirer de ces actions et de ces réseaux d’acteurs, comment mieux les mobiliser et partager leurs solutions aux décideurs et aux sceptiques ? Les Assises du Vivant se veulent un espace dédié à la poursuite de ce dialogue, au-delà des journées de rencontres à Paris, par la construction d’une communauté de pratiques qui partagerait des actions et visions positives pour construire d’autres mondes possibles.

Trois thèmes forts pour deux jours de rencontres riches de partage

Nous proposons d’étudier les interactions entre biodiversité et changement climatique autour de trois thèmes forts :

  • Repenser la conservation : vers des stratégies « sans regrets »
  • Développer la solidarité écologique et la justice environnementale : faire équipe avec le vivant
  • Entreprendre autrement : articuler performance et résilience

Pour chaque thème abordé, nous aurons un regard croisé entre les informations disponibles et le constat des scientifiques, les actions et solutions mises en œuvre aux niveaux local et international suivie d’une discussion interactive sur les présents et futurs possibles.

Informations pratiques

Accueil du public

125, Avenue de Suffren, 75007, Paris.

Traduction et suivi en direct

Les sessions se déroulant en plénière (Salle XI) sont traduites en simultanée en français et en anglais. Ces sessions seront également diffusées en direct sur internet en mode streaming.

Méthodes d’échanges et d’animation

Cette rencontre se fera en plusieurs « mouvements » :

  • Des plénières participatives pour partager l’état des lieux sur les liens entre biodiversité et climat ;
  • Des ateliers d’engagements et de contribution scientifique pour faire évoluer la réflexion et l’action au service des interactions biodiversité et climat ;
  • Des moments de rencontres entre les participants de la société civile et des forums de partages d’initiative citoyenne autour des trois thématiques clés.

L’UNESCO accueillera des participants d’horizons et de cultures divers et variés: jeunes, scientifiques, blogueurs, artistes, citoyens, entrepreneurs, tous engagés de manière concrète sur les interactions climat et biodiversité et chacun proposant des solutions pour ces enjeux.

Avec le soutien de:
LVMH – Société Serge Ferrari – Fondation Yves Rocher – UNPG

Partager