ArtCOP21

Nature(s)

Exposition

26 Nov - 06 Dec 2015, 2 - 7pm

Mains d'Oeuvres, Paris

2419-3acd47cf652e4f71875bb719fc587338

Rakel81

Quand

26 Nov - 06 Dec 2015
2 - 7pm

Mains d'Oeuvres
1 rue Charles Garnier
Saint-Ouen, Paris ,  93400
France
Voir sur la carte

Type

Visit website

« Nature(s) », ce simple mot, augmenté d’une multiplicité potentielle, réunit des artistes invités à présenter leurs différents points de vue. La nature, de ce que nous avons sous nos pieds aux plus lointaines galaxies, ne nous montre qu’une infime partie de ce qui pourrait être perceptible.

Avec Akatre, Cécile Beau, Neil Beloufa, Charlotte Charbonnel, Marie Chemorin, Djeff et Arturo Erbsman

Commissariat : Djeff & Ann Stouvenel

Vernissage jeudi 26 novembre, à partir de 18h

« Nature(s) », ce simple mot, augmenté d’une multiplicité potentielle, réunit à la fois des artistes invités à l’ensemble des expositions itinérantes et de nouvelles recrues conviées au gré des rencontres. A chaque occurrence, le collectif constitué se retrouve au sein d’un contexte toujours spécifique.

A Mains d’Œuvres les œuvres présentées entrent en dialogue avec une actualité retentissante. Cette fin d’année 2015 marque les enjeux géopolitiques mondiaux par l’organisation à Paris de la COP21, rassemblement politique de la plus haute importance devant aboutir « à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays ».

En parallèle de cette table ronde des nations du vaste Empire qui nous gouverne, nous ne chercherons pas à répondre par un autre programme. Au contraire, nous serons une goutte d’eau dans cet échiquier politique mais nous sublimerons ce qui nous échappe et ce qui forme la densité de ce qui nous est assurément le plus cher : la nature.

Alors qu’une poignée de personnes, sensées représenter la population mondiale, tire les ficelles d’un micro-théâtre, les œuvres nous replacent dans un autre décor au cœur d’expériences poétiques et sensibles. L’exposition s’engouffre dans ce décalage entre effervescence d’une telle manifestation planétaire et périples des sages proches de Confucius, ermites en quête d’immortalité et d’ascension vers la sagesse.

« Nature(s) » est ici potentiellement au pluriel non pas dans le but de rendre plus diffuse l’appréciation du terme mais davantage pour marquer les multiples points de vue des artistes. La nature, de ce que nous avons sous nos pieds aux plus lointaines galaxies, ne nous montre qu’une infime partie de ce qui pourrait être perceptible.

Glassbox, Fondation Vasarely, Marker Management Consulting, Mains d'Oeuvres

Tags

, , , ,

Partager